La VMC, ou ventilation mécanique contrôlée

La VMC, ou ventilation mécanique contrôlée

La VMC, ou ventilation mécanique contrôlée

Le système de ventilation mécanique contrôlée, plus communément appelé VMC, permet de renouveler l’air intérieur tout en évacuant les polluants. Elle est obligatoire dans les nouvelles construction et fortement recommandée dans les logements anciens, car elle permet d’améliorer considérablement la qualité de l’air intérieur.

Qu’est-ce que la VMC ?

La VMC permet donc de renouveler l’air intérieur et d’évacuer les polluants. De plus, elle est obligatoire dans les nouvelles construction et fortement recommandée dans les logements anciens.

Il existe différents types de VMC :
– La VMC simple flux : elle permet un renouvellement de l’air intérieur mais ne dispose pas d’un dispositif d’évacuation des polluants.
– La VMC double flux : elle permet le renouvellement de l’air intérieur tout en évacuant les polluants grâce à un dispositif de recyclage de l’air.
– La VMC hygroréglable : elle permet un réglage automatique du débit d’air en fonction de l’humidité de l’air intérieur.

Pour fonctionner, la VMC a besoin d’une source d’énergie, comme l’électricité, et d’un réseau de conduits et de gaines qui acheminent l’air entre les différentes pièces de la maison.

La VMC peut être installée dans différents types de logements :
– Les maisons individuelles : elle peut être installée dans les maisons neuves ou anciennes.
– Les appartements : elle peut être installée dans les nouveaux appartements, mais son installation est plus complexe que dans les maisons individuelles.

Lire aussi :   Pourquoi remplacer votre robinet par un mitigeur ?

La VMC permet donc de renouveler l’air intérieur et d’évacuer les polluants. De plus, elle est obligatoire dans les nouvelles construction et fortement recommandée dans les logements anciens.

Les avantages de la VMC

La VMC double flux permet, en plus, de récupérer la chaleur contenue dans l’air vicié pour la réinjecter dans l’air neuf.

Quels sont les avantages de la VMC ?

1) La VMC permet de renouveler l’air intérieur et d’évacuer les polluants

2) La VMC double flux permet de récupérer la chaleur contenue dans l’air vicié

3) La VMC permet de réduire les dépenses énergétiques liées à la ventilation

4) La VMC permet de réduire les nuisances sonores liées à la ventilation

5) La VMC permet de garantir une température ambiante constante et agréable.

La VMC, obligatoire dans les nouvelles constructions

En effet, l’air intérieur est souvent plus pollué que l’air extérieur, notamment en raison des produits de nettoyage, de l’utilisation de produits chimiques ménagers ou encore de la pollution extérieure. La VMC permet donc un renouvellement de l’air intérieur et une évacuation des polluants.

Il existe deux types de VMC : la VMC simple flux et la VMC double flux. La VMC simple flux est la plus courante. Elle est composée d’une entrée d’air extérieur et d’une sortie d’air intérieur. L’air vicié est donc évacué vers l’extérieur et l’air neuf entre dans le logement.

La VMC double flux, quant à elle, est composée d’une entrée d’air extérieur et d’une sortie d’air intérieur, mais elle possède également un échangeur de chaleur. L’air vicié est donc évacué vers l’extérieur, mais la chaleur contenue dans l’air vicié est récupérée par l’air neuf entrant dans le logement.

Lire aussi :   Pourquoi vous devriez envisager de changer l'emplacement de votre WC ?

La VMC double flux est plus onéreuse que la VMC simple flux, mais elle est plus performante du point de vue énergétique.

La VMC est donc un système de ventilation qui permet de renouveler l’air intérieur tout en évacuant les polluants. Elle est obligatoire dans les nouvelles construction et fortement recommandée dans les logements anciens.

Fortement recommandée dans les logements anciens

La VMC permet d’améliorer la qualité de l’air intérieur et de réduire les risques de propagation des infections respiratoires. Elle est particulièrement recommandée dans les logements anciens, où les murs et les plafonds sont souvent moins perméables à l’air.

Il existe différents types de VMC :

– La VMC simple flux : elle permet de renouveler l’air intérieur mais ne permet pas d’évacuer les polluants.

– La VMC double flux : elle permet de renouveler l’air intérieur et d’évacuer les polluants.

– La VMC hygroréglable : elle permet de réguler le taux d’humidité de l’air intérieur.

La VMC double flux est la plus efficace des trois, car elle permet de renouveler l’air intérieur tout en évacuant les polluants. Cependant, elle est aussi la plus coûteuse.

La VMC simple flux est moins efficace que la double flux, car elle ne permet pas d’évacuer les polluants. Cependant, elle est moins coûteuse et plus facile à installer.

La VMC hygroréglable est la moins efficace des trois, car elle ne permet pas d’évacuer les polluants. Cependant, elle permet de réguler le taux d’humidité de l’air intérieur, ce qui peut être utile dans les logements anciens où l’humidité est souvent un problème.

Lire aussi :   Comment remplacer un mitigeur de baignoire ?

Avant de choisir un type de VMC, il est important de considérer les besoins et les contraintes de votre logement. Si vous avez des questions, n’hésitez pas à contacter un professionnel de la ventilation.

Comment fonctionne la VMC ?

La VMC permet un renouvellement de l’air intérieur grâce à un circuit d’aération composé de gaines et de bouches d’extraction installées dans les pièces d’eau (salle de bain, cuisine, etc.). L’air est aspiré par les bouches d’extraction et évacué vers l’extérieur par les gaines.

Il existe deux types de VMC :
– La VMC simple flux : l’air est aspiré par les bouches d’extraction et évacué directement vers l’extérieur.
– La VMC double flux : l’air est aspiré par les bouches d’extraction et envoyé vers un échangeur de chaleur. Celui-ci permet de récupérer la chaleur de l’air vicié et de la transférer à l’air neuf avant son évacuation vers l’extérieur.

La VMC doit être installée par un professionnel qualifié et doit être entretenue régulièrement pour fonctionner correctement.

La VMC est un système de ventilation très efficace qui permet de renouveler l’air intérieur tout en évacuant les polluants. Elle est obligatoire dans les nouvelles construction et fortement recommandée dans les logements anciens. Elle est donc un investissement très intéressant pour la qualité de l’air que vous respirez chez vous.